Police: A+ A- A

Académie Internationale de Formations Fleuristes

L’Art Floral

Pratique artistique éphémère, l’art floral gagne de plus en plus de place dans l’univers de la décoration intérieure.

UNE MAITRISE DES SAVOIR-FAIRE.
Une belle réalisation, équilibrée, harmonieuse, nécessite une bonne maîtrise technique. Qui dirait que le bouquet rond, le plus vendu en France, est aussi un véritable exercice technique ?

En effet, il faut que le bouquet soit parfaitement équilibré et que les tiges tiennent en un minimum de diamètre lorsqu’on le tient à la main. Et quand le bouquet comprend 40 ou 50 tiges, la prouesse est bien réelle.

Sans parler des compositions florales imposantes réalisées à l’occasion d’un deuil, comme les coussins et les gerbes, ou des créations pour célébrer un mariage.

ANIMER SA BOUTIQUE.
Le fleuriste réalise avant tout des bouquets à vendre dans sa boutique. Pour fidéliser sa clientèle et en attirer une nouvelle, il doit sans cesse être à l’affût des nouvelles tendances : types de fleurs, coloris, formes. Ainsi il doit prendre en compte ces éléments tout en sachant que les fleurs ont également une saisonnalité et une tenue différente. Les pivoines sont magnifiques mais fragiles, les œillets plus résistants. A lui aussi d’être vigilant sur le choix des contenants et des emballages, partie prenante de l’art floral et de la séduction opérée sur le client.

FAIRE DE LA DÉCORATION.
Si l’animation de sa boutique représente une part importante de son activité, le fleuriste est également appelé à travailler en décoration. Décorer une salle de bal à l’occasion d’un mariage, fleurir un salon pour une grande réception… sont autant de manifestations qui lui permettent d’exercer tout son talent. Il doit montrer ses compétences techniques, prendre en compte la demande de ses clients, tenir compte des volumes de la pièce à décorer pour adapter la grandeur des bouquets, choisir les couleurs et les formes en fonction de l’événement….